Vu du Royaume-Uni.C’est officiel, les Néerlandais sont les nouveaux “fauteurs de trouble” de l’UE

Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte, à Bruxelles, le 21 juillet 2020.  Stephanie Lecocq/Pool via REUTERS

 

Le rôle de trouble-fête, longtemps l’apanage du Royaume-Uni, a été repris par les Pays-Bas lors du dernier sommet européen. Logique, pour ce quotidien britannique eurosceptique, qui estime impossible le consensus au sein d’un club de 27 États

“Il va falloir que les Néerlandais s’y habituent”, prévient The Daily Telegraph, à Londres. Presque un conseil, donné par l’ancien “enfant terrible” de l’Europe au nouveau. D’après le quotidien conservateur, le Royaume-Uni a trouvé son digne héritier dans le rôle de trouble-fête, d’État “qui dit non”, lors du sommet européen “historique” conclu mardi 21 juillet à Bruxelles.

Source : The daily Telegraph (traduit par Courrier international)