Nettoyage ethnique des Kurdes en Syrie : la stratégie néo-impérialiste d’Erdogan

L’opération turque lancée le 9 octobre contre les Unités de protection du peuple (YPG) kurdes et les Forces démocratiques syriennes arabo-kurdes (FDS), a déjà entraîné la mort de plus de 150 personnes et l’exode de 200 000 civils, majoritairement kurdes. Derrière l’ordre de mission officiel, il s’agit surtout pour Erdogan de créer une « zone sûre » destinée à accueillir à terme les réfugiés syriens en Turquie.

 

LIRE L’ARTICLE DANS SON INTÉGRALITÉ SUR LE SITE DE VALEURS ACTUELLES